mardi 10 juin 2014


Une semaine avant c'était les routes que l'on parcourait en direction de Lyon et des nuits sonores. Un festival banal pour les Lyonnais qui a presque viré à l'orgasme auditif pour les trois Montpelliéraines que nous étions. Des grands noms comme Four Tet, Trentemoller ou Fuck Buttons qui nous ont retourné le coeur, qui ont anéanti tous nos repères sur nos précédents concerts, et qui nous ont rendu bien tristes lorsque la route devait être faite dans le sens inverse. Je ne pourrai expliquer la différence qui s'est présentée à moi lors de ce festival par rapport à ceux que j'ai pu connaître avant, mais cette virée Lyonnaise a complètement décrédibilisé tous les autres festivals qui m'avaient transporté jusque là.